Anact

 

Je rebondis sur mon article précédent « SIRH, gestion des talents et performance, des outils mais pas que… », et sur la notion de performance en entreprise (en m'éloignant quelque peu du SIRH...) pour vous faire part de la synthèse des travaux de la session nationale organisée par l’ANACT[1], l’OSI[2] et RDS[3].

 

Travaux, qui veulent réconcilier travail, santé et performance, et où étaient posées plusieurs questions :

  • « Comment mieux prendre en compte durablement la question du travail, de ses enjeux individuels et collectifs ?
  • La question est aussi celle de l’élargissement du sujet : comment passer  d’une logique de prévention du «mal-être au travail » à  une logique de construction de la santé et de dialogue sur  la qualité du travail qui puisse réunir les enjeux de santé, d’engagement des salariés et de performance ?
  • Comment intégrer ces questions dans la conduite du changement ? »

Cette synthèse de  propose d’évaluer les changements opérés dans la représentation des différents acteurs concernant la place du travail dans l’entreprise et les modes d’échanges autour du travail. Elle propose à partir de « liens affirmés entre qualité du travail, efficacité et performance » des orientations pour l’action :

      i.        Développer fortement la participation des salariés et leur expression sur le travail,

     ii.        Repenser le rôle de l’encadrement,

    iii.        Favoriser un dialogue social de qualité,

    iv.        Favoriser un pilotage global des conditions de travail et la pluridisciplinarité,

     v.        Développer de nouveaux niveaux et moyens de régulation et de gouvernance.

 Retrouver cette synthèse sur la source originelle.



[1] ANACT Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail

[2] OSI Observatoire Social International

[3] RDS Réalités du Dialogue Social